Évènement : ne manquez pas l’exposition Le Caravage au Musée Jacquemart André

Il est des musées dans lesquels nous pourrions passer des après-midi entières. Des petits bijoux de culture, d’histoire et de sérénité. Le Musée Jacquemart André en fait partie et toutes les expositions présentées dans ses salles sont toujours de très bonne facture. Celle sur Le Caravage n’échappe pas à la règle ! 

Figure emblématique de la peinture italienne du XVIIe siècle, Le Caravage (1571-1610) fait partie de ces peintres qui ne laissent personne indifférent. Rompant avec le maniérisme hérité de Raphaël, le Caravage introduit une nouvelle conception de la beauté et un nouvel usage de la lumière dans la peinture. Durant la Renaissance, l’expression de la beauté était recherchée dans un idéal stylisé et magnifié, que ce soit pour les corps ou les paysages. Le Caravage redéfinit les critères de la beauté, en peignant des corps tels qu’ils sont et souvent prisonniers de leurs passions. 

exposition-le-caravageLes canons esthétiques hérités du maniérisme sont donc rejetés au profit d’un réalisme sans failles, non pas dans l’attachement au détail à la manière flamande mais à celui de la vie quotidienne, avec sa douleur, sa violence voire sa laideur. Enfin, la scène est traitée avec le regard du quotidien : le récit, qu’il soit historique, mythologique ou religieux, est transposé à l’époque contemporaine, intégré à l’architecture, au mobilier et à la mode vestimentaire du XVIIe siècle.

À l’occasion de cette exposition, pas moins de dix pièces d’exception ont été rassemblées dont sept qui n’ont jamais été présentées en France. Une manière de découvrir l’évolution du style du peintre, où le « clair-obscur » devient de plus en plus sombre au fil des années. 

Le parcours est très bien fait et nous permet d’admirer à la fois les peintures du Caravage, mais également des œuvres réalisées par ses contemporains, amis ou ennemis comme le Cavalier d’Arpin, Orazio Gentileschi ou Giovanni Baglione. Provenant des plus grands musées italiens (Palazzo Barberini, Galleria Borghese ou encore les Musei Capitolini), ces toiles retracent ainsi toute la carrière du peintre à Rome jusqu’à son exil. 

Michelangelo Merisi, dit Caravage est né en 1571 et est certainement l’un des peintres qui a le plus révolutionné la peinture italienne du XVIIe siècle que ce soit par le réalisme de ses toiles ou encore par son usage des couleurs et du clair-obscur. Plus grand peintre naturaliste de son temps, ses œuvres sont tout bonnement saisissantes, à l’image de sa représentation de Judith et Holopherne. 

Une exposition à ne pas manquer, avant, pendant ou après les vacances de Noël puisqu’elle se tiendra au Musée Jacquemart André jusqu’au 28 janvier 2019. 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés