Zsa Zsa Gabor, actrice mais surtout “people” avant tout… le monde

L’actrice américaine Zsa Zsa Gabor, qui vient de décéder ce dimanche 18 décembre à l’âge de 99 ans, fut une actrice connue. Cependant, il est très difficile de citer un de ses films. On retient son nom à la consonance étrange aussi, car elle est, une des premières “peoples” de l’histoire.
Elle est née en 1917 en Hongrie, Zsa Zsa Gabor a immigré aux États-Unis avec sa famille. Sa vie a comporté le succès professionnel, des amours multiples, et des scandales en tous genres, sur ce plan-là, c’est une star résolument moderne. Elle aurait fait le bonheur des réseaux sociaux.
Coté professionnel, Zsa Zsa Gabor a tout de même tournée dans environ trente films au cinéma et presque autant de rôles à la télévision. Elle a d’ailleurs aussi joué plusieurs fois son propre rôle.
Cependant, il faut bien avouer que c’est sa vie privée qui va rapidement alimenter sa popularité. Il faut dire qu’elle a tout fait pour. Elle est miss Hongrie à 19 ans. Elle aime à raconter avoir perdu sa virginité avec Mustafa Kemal Ataturk, fondateur de la Turquie moderne, à seulement 15 ans. De 1937 à 2016, elle va aligner neuf mariages. De Burhan Asaf, un Belge avec qui elle se mariera la première fois, à Frédéric Prinz von Anhalt son dernier mari. Au passage, on notera qu’elle va avoir une fille avec Conrad Hilton, fondateur des hôtels Hilton.
Vous l’avez compris Paris Hilton est donc une descendante et semble bien décidée à entretenir la tradition.
Concernant, sa vie “sentimentale” comme on disait autrefois dans les journaux à potins, qui faisaient office de réseaux sociaux, l’actrice se vante d’avoir séduit entre autres, Sean Connery et Frank Sinatra, mais elle aurait refusé les avances de John F. Kennedy et Elvis Presley. De toute façon, pour la star, tout le monde s’appelle “Darling”. “J’appelle tout le monde Darling, parce que je ne me souviens pas des prénoms“, expliquait-elle.
Pour rester dans l’actualité, il faut un côté glamour, mais aussi un côté scandale. Donc, Zsa Zsa Gabor, c’est aussi une accusation envers sa fille Francesca Hilton pour avoir imité sa signature pour obtenir un prêt immobilier de 2 millions de dollars. Trois jours de prison pour avoir conduit sans permis et giflé un policier qui l’avait surprise en train de siroter une bouteille de vodka au volant de sa Rolls-Royce et bien d’autres…
Et enfin quelques déclarations, qui auraient fait de bons tweets comme, “je veux un homme gentil et compréhensif. Est-ce trop demandé à un millionnaire ? ” Ou bien, “il n’y a qu’un décolleté pour pousser un homme à rechercher la profondeur chez une femme“.
Crédit photo : loloman66

 

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.