Fini les “robots sexuels”, voici les “partenaires artificiels”

Les 19 et 20 décembre 2016, s’est tenu à Londres la deuxième édition du Congrès international sur l’amour et le sexe avec des robots. Pour être bien clair, on ne parle pas de “toys” ou d’obscurs objets sexuels, mais bien de faire le point sur les innovations en matière de relation avec des partenaires artificiels.
D’accord ou pas, cette évolution disons, “technique” peut apparaître très révélatrice sur les perspectives futures des sentiments amoureux et sexuels. De nombreux scénarios de films concernant les relations personnelles avec des partenaires artificiels sont un signe qui ne trompe pas.
Durant une conférence organisée au Congrès de Londres, le chercheur David Levy a déclaré, « les relations sexuelles avec des robots, c’est pour demain. L’arrivée des premiers robots sexuels, quelque part est prévue, pour l’an prochain ».
Fini donc les “vulgaires” poupées gonflables, une entreprise spécialisée dans la fabrication de love dolls, Abyss Creations, a annoncé vouloir mettre sur le marché, dès 2017, des robots sexuels qui présentent toutes les apparences de l’humain.
Le but est de les adapter à nos goûts. David Levy, complète « les robots du futur seront patients, gentils, protecteurs, aimants, jamais jaloux, vantards, arrogants, brutaux ». Le principe sera de pouvoir modifier les caractéristiques comme bon vous semble. Si vous voulez un ou une partenaire jaloux, bavard, fainéant, amateur de football et de magazine people, libre à vous. Ceci dit ce n’est pas la peine de chercher un robot pour ces dernières caractéristiques. Le robot pourra être modifié dès le départ pour en faire votre parfait partenaire.
Que dire sur le plan sexuel, jamais fatigué, disponible quand on le veut, Lynne Hall du département de sciences informatiques de l’université britannique de Sunderland précise, « vous n’attrapez pas de maladie, vous pouvez contrôler. C’est une expérience sexuelle unique »
Toujours dans ce même congrès, on a pu découvrir d’autres nouveautés comme Kissenger une application qui permet d’embrasser votre conjoint à distance avec toutes les sensations que cela peut entraîner. Le contact des lèvres passe par un petit boîtier qui s’accroche sur le smartphone.
Le tout est de savoir maintenant, si ces nouvelles applications, vont nous emmener vers une destruction du couple, ou au contraire donne plus de chance aux relations à distance, souvent douloureuses et compliquées.
On peut raisonnablement se poser des questions sur cette facette de notre futur. Si sexuellement, les choses peuvent se concevoir plus aisément, la vie et notre personnalité ne se nourrissent-elles pas de la capacité d’aller vers l’autre en acceptant ses défauts et non pas en les altérants, et en les éliminant ?
L’enfer, ce n’est pas forcément les autres, c’est surtout quand on ne conçoit plus les autres.

Crédit photo : Michel Coghlan

 

 

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.