Londres : le maire contre les corps “irréalistes” de la publicité

Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres, va mettre en pratique une de ces propositions de campagne. Il souhaite que les publicités renvoyant une fausse image du corps soient supprimées sur l’ensemble du réseau de transport en commun.

En fait, il s’agit de freiner une vision “irréaliste” du corps donnée par les publicitaires. Cela contribue d’une part, à donner une image sexiste le plus souvent, et participe à une dévalorisation, entrainant des “problèmes de confiance en soi liés à leur corps“.

Cette problématique est revenue souvent dans les déclarations de campagne du nouveau maire de Londres. Transport for London (TfL) va donc interdire d’après un communiqué du bureau du maire de Londres, toutes les affiches pouvant “faire pression, en particulier sur les jeunes, afin qu’ils se conforment à un physique irréaliste ou malsain ou susceptible de créer des problèmes de confiance en soi liés au corps”. Un groupe de surveillance va être constitué pour surveiller toutes les publicités susceptibles d’être affichées dans les transports.

Le réseau TfL représente 12 000 publicités pour un marché publicitaire atteignant un chiffre d’affaires d’1,5 milliard de livres (1,98 milliard d’euros), c’est l’un des plus rentables au monde. Un chiffre d’affaires d’1,5 milliard de livres (1,98 milliard d’euros).

Bien sûr, cela ne va pas tout résoudre, mais notons deux choses, premièrement que les petits ruisseaux font les grandes rivières, et il faut bien commencer, la deuxième est que cet homme politique fait ce qu’il a promis.

Crédit photo : Sadiq Khan

Pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.