Musique classique : sélection des prochaines représentations parisiennes

Un concert de musique classique ça vous tente ? Trop souvent oubliées au profit des concerts de musiques contemporaines, les représentations classiques ne sont pourtant pas en reste dans notre belle capitale. Petit tour d’horizon des prochains évènements à réserver.

Ivo Pogorelich reprend Mozart, Liszt et Schumann à la Salle Gaveau

Le mercredi 20 mars prochain, le pianiste Ivo Pogorelich s’attaque à trois grands noms des compositions pour piano : Mozart, Liszt et Schumann. Lauréat du Concours de Zagreb en 1975 puis du Concours de Montréal cinq ans plus tard, Ivo Pogorelich est devenu célèbre suite à la protestation de Martha Argerich juste après son éviction du Concours Chopin de Varsovie cette même année. Chacune de ses interventions musicales est véritable petit évènement à ne manquer sous aucun prétexte. 

Mirga Gražinytė-Tyla orchestre le City of Birmingham Symphony Orchestra au Théâtre des Champs-Elysées

Un concert de musique classique orchestré par une femme, vous n’en avez jamais vu ? Vous aurez donc l’occasion de rattraper votre retard le 22 mai prochain au Théâtre des Champs-Elysées de Paris. Au programme, Ravel, Le Tombeau de Couperin, Prokofiev, Concerto pour piano n° 5 op. 55 et Brahms pour la Symphonie n° 2 op. 73. En vedette également, la surdouée du piano Yuja Wang qui présente une des techniques les plus solides de sa génération. 

La Symphonie fantastique op. 14 de Berlioz avec les Wiener Philharmoniker

En juin, c’est le chef d’orchestre Mariss Jansons et les Wiener Philharmoniker qui seront en vedette, toujours au Théâtre des Champs-Elysées pour une Fantastique de Berlioz magistrale. Pièce maîtresse du répertoire François, la Symphonie Fantastique de Berlioz avait déjà été reprise par les Wiener Philharmoniker il y a presque vingt ans. Ils reviennent cette année avec à leur tête un nouveau chef d’orchestre. Et si on redécouvrait la Fantastique une nouvelle fois ?

Carmen à l’Opéra Bastille 

En parlant de classique, comment ne pas évoquer Carmen, l’Opéra de George Bizet. Cette année, c’est à l’Opéra Bastille qu’il revient en force à partir du 11 avril prochain. Une version inédite à pour (re)découvrir cet oiseau rebelle… « Jamais Carmen ne cédera, libre elle est née, libre elle mourra », lance l’héroïne de Bizet à Don José à la fin de l’opéra. A vous de céder et de réserver vos places dès maintenant. 

Passionnément Mozart pour fêter l’été 

Enfin, pour fêter l’arrivée de l’été, on fonce au Théâtre des Champs-Elysées pour assister à l’une des deux représentations organisées par Radio Classique « Passionnément Mozart », les 2 et 3 juin prochains. Différentes reprises des grands classiques du compositeur autrichien raviront nos yeux et nos oreilles pour une soirée inoubliable et follement enchantée. 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés