Plaisir coupable : les dernières infos concernant le reboot de Gossip Girl 

C’est officiel, l’un des créateurs de la série, Joshua Safran a bel et bien confirmé qu’il était en train de travailler sur le revival du célèbre show sur la jeunesse dorée new-yorkaise, Gossip Girl. Seulement voilà, de nombreuses questions se bousculent dans nos têtes : les acteurs historiques seront-ils présents ? L’histoire se passera-t-elle toujours à New-York ? Quelles en seront les intrigues. On vous dit tout (ce qu’on sait déjà). 

Diffusée de 2007 à 2012, Gossip Girl a marqué toute une génération d’adolescents et d’adolescentes. Lorsqu’en juillet dernier, le magazine américain Deadline évoquait qu’un reboot de la série était en préparation, vous imaginez donc l’effervescence autour de cette annonce. Au total, ce sont dix épisodes qui ont été commandés par la chaîne HBO, ce qu’a bien reconfirmé Joshua Safran, réalisateur et producteur de la série originale, dans les pages de Vulture, le 10 novembre. 

Brooklyn is the new Manhattan 

Toujours d’après Joshua Safran, la suite de la série devrait se passer « douze ou treize ans après » la fin des premières saisons. Si les personnages vont changer, l’intrigue devrait rester autour d’une « génération d’adolescents, élèves d’une école privée de New York ». Une nouvelle plume devrait prendre la place de la célèbre Gossip Girl pour narrer les aventures de ces nouveaux protagonistes. 

Autre changement, l’histoire ne devrait plus se passer à Manhattan même, mais bien à Brooklyn : « Brooklyn n’est pas un mauvais endroit où vivre » précise Joshua Safran. « Brooklyn est probablement plus cool dans cette nouvelle version que Manhattan ». Cela n’empêchera cependant pas les protagonistes d’intégrer à nouveau la très sélecte Constance Billboard School for Girls. 

Peut-on espérer un retour de Dan, Blair, Chuck et Serena ? 

Même si on imagine mal Dan, Blair et Serena revenir dix ans plus tard, à l’âge adule et subir comme au lycée les fourberies de Gossip Girl, Joshua Safran n’exclut pas une réapparition surprise de ces derniers : « J’adorerais que tout le monde revienne s’il le veut, a-t-il confié. L’univers existe encore. Les personnages parlent de Serena, Blair, Chuck, Dan ». D’autant plus que les acteurs eux-mêmes se disent prêts à reprendre (un peu) de service. Au mois de mai, Leighton Meester, l’interprète de Blair Waldorf précisait : « Ne jamais dire jamais », dans les colonnes d’E !News. 

Toutefois, il est un grand absent qui manquera clairement au casting. Ed Westwick, ou Chuck Bass pour les intimes ne semble pas forcément motivé par cette nouvelle version, comme il l’expliquait en 2017 : « J’ai l’impression que l’on vient juste de finir ! analysait-il. Et je n’en ai pas fait assez entre-temps pour me sentir à l’aise à l’idée de revisiter la série. J’en ai fait tellement avec ce personnage – c’est fini. ». Idem pour la désormais chanteuse Taylor Momsen qui ne souhaite pas reprendre du service en tant qu’actrice. 

Et Gossip Girl dans tout ça ? 

Bonne nouvelle cependant, la plus célèbre des voix off devrait répondre présente à l’appel ! Kristen Bell a confirmé qu’elle serait bien là pour cette version 3.0 : « Kristen Bell a toujours été et sera toujours la voix de Gossip Girl », annonçaient les producteurs dans un communiqué paru début novembre.

Vers plus de diversité 

Pour choisir les membres du futur casting, Joshua Safran avoue qu’il souhaite ajouter de la diversité cette fois-ci : « Il n’y avait pas beaucoup de diversité dans le show original. J’étais le seul scénariste gay, je pense, durant tout le temps où j’étais là-bas. Même quand j’étais dans une école privée à New York, dans les années 1990, l’école ne ressemblait pas nécessairement à ce qu’il se passait dans Gossip Girl ». Il ajoute alors : « Cette fois, les rôles principaux ne sont pas des personnes blanches. Il y a beaucoup de sujets queer dans ce show. Il explique à quoi ressemble le monde maintenant, d’où viennent la richesse et les privilèges, et comment vous composez avec eux. Ce que je ne peux pas dire c’est qu’il y a un rebondissement, et tout est lié à ce rebondissement ». 

La date de sortie n’étant pas encore annoncée, il va falloir prendre son mal en patience avant de découvrir les nouvelles aventures de ces ado-héros de la jeunesse dorée new-yorkaise. Espérons toutefois que le show ne se transforme pas en un “Elite” bis qui, à trop vouloir parler des « nouveaux » sujets de société se perd dans des déboires sentimentaux et sociaux un peu trop caricaturaux. 

Pas encore de commentaires

Les commentaires sont fermés